Témoignage de L après son DIEP en février 2016

 

Interview de L. 15 jours après sa reconstruction différée par DIEP

 

1. Le chirurgien que vous avez consulté vous a-t-il immédiatement proposé la technique de reconstruction par D.I.E.P. ? Selon vous, pour quelles raisons ? Qui vous a orienté vers un autre chirurgien ?

L : Au début, il m’a parlé du TRAM ce qui ne me convenait pas à cause des muscles, je suis sportive. Donc, il m’a proposé ensuite le DIEP qui me correspondait à 100%.

2. Quelles sont les raisons qui ont motivé votre choix du DIEP pour votre reconstruction ?

L : Je voulais quelque chose de très naturel sans toucher aux muscles car je suis sportive.

3. Avant l’intervention, la reconstruction par DIEP vous paraissait-elle être une intervention lourde ? Et après ? Etait-ce très douloureux ?

L : Je n’ai pas trop pensé à l’après car je n’aurais peut-être pas été tout de suite me faire opérer. J’ai eu mal pendant 15 jours à peu près mais après c’est vite oublié. Ce n’est que du bonheur.

4. Quels sont les problèmes physiques que vous avez rencontrés au cours de votre rétablissement ?

L : La courbure du dos pendant quelques jours et la cicatrice du sein « dieppé » qui a saigné les 15 premiers jours.

5. A quel niveau se situe la cicatrice du ventre ?

L : Un peu haute car je n’avais pas beaucoup de ventre.

6. Depuis combien de temps avez-vous été reconstruite ? Quelles sont les évolutions du sein « dieppé » que vous avez constatées depuis lors ?

L : Depuis 15 jours seulement donc pour la suite on verra après.

7. Le sein « dieppé » était-il très différent du sein opposé ? Comment avez-vous abordé la dissymétrie  des deux seins en attendant l’intervention de symétrisation ?

L : Oui, il est différent pour le moment mais beau, le chirurgien a très bien travaillé.

8. La taille et la forme de vos seins sont-elles identiques ?

L : Pour le moment, non mais il faut ĂŞtre patient.

10. Avez-vous retrouvé de la sensibilité dans le sein « dieppé » ?

L : Pour le moment non

11. Qu’est ce qui vous a le plus convenu dans cette technique ? Le moins convenu ?

L : Le plus, c’est le naturel, le moins, la douleur pendant 15 jours.

12. Avez-vous des séquelles en rapport avec cette intervention ?

L : Juste un tout petit peu de nécroses au sein mais rien d’alarmant.

13. Etes-vous satisfaite de votre reconstruction mammaire lorsque vous êtes habillée, en maillot de bain et déshabillée ?

L : Oh oui alors, ça faisait longtemps que j’attendais ce moment, enfin sans la prothèse externe qui commençait à me peser lourdement (moral)

14. La reconstruction mammaire a-t-elle amélioré votre image corporelle, facilité votre fonctionnement en société et vous a-t-elle permis de mieux exprimer votre féminité ?

L : Oui tout Ă  fait. Retour Ă  la normale.

15 .Votre reconstruction mammaire est-elle conforme à vos espérances et pensez-vous que vous choisiriez-vous à nouveau cette technique aujourd’hui ?

L : Oui tout Ă  fait. Je le conseille fortement Ă  toute autre personne dans ce cas.

 

L. en mars 2016. (Témoignage recueilli 15 jours après l’intervention).

 

 


DERNIERES ACTUS