DĂ©cision et options

 

DĂ©cision; reconstruction mammaire;mastectomie;cancer du sein

La décision de reconstruire votre sein vous appartient, elle n'est bien sûr pas obligatoire et une décision de non-reconstruction n'est jamais définitive. Vous pourrez à tout moment, si vous en avez envie, opter pour une reconstruction mammaire. Le choix de la technique est évident pour certaines femmes et compliqué pour d'autres. Vous prendrez votre décision en fonction des techniques qui vous seront proposées par le chirurgien et en fonction de celles que vous pourrez accepter. Les progrès de la chirurgie permettent de reconstruire un sein naturel avec un galbe proche du sein restant et sans implant.

 

Pourquoi choisir de se faire reconstruire ?

Ce sont les femmes concernées par la mastectomie qui en parlent le mieux. Quand on les interroge, elles souhaitent reprendre le cours de leur vie avec la même qualité de vie qu'avant la maladie.

"Mes seins me ressemblent.....presque c'est un peu comme avant... Un nouveau départ dans ma féminité." - Karine

"Cette opération m'a permis de retrouver le sourire, de revivre et même de renaître." - Florence

"Je suis très contente du résultat car j'ai retrouvé ma féminité et la vie continue..." - Geneviève

"Vive la vie, vive la féminité." - Françoise

" Je ne pensais pas être aussi heureuse et ressentir autant de satisfaction à retrouver mon 2ème sein car oui, c'est mon sein et pas juste un volume reconstruit. - Marie

La reconstruction mammaire fait partie intégrante de la prise en charge du cancer du sein

L'objectif de la reconstruction mammaire est d'apporter un volume, éventuellement de symétriser l'autre sein et de reconstruire l'aréole et le mamelon. Elle permet de restaurer l'image corporelle des femmes détruite par la mutilation mais aussi de limiter les douleurs du thorax ou du bras induites par la mastectomie.

Elle permet d'améliorer l'intégrité corporelle mais elle ne restitue pas le sein qui a été retiré lors de la mastectomie. En principe, le sein reconstruit a perdu sa sensibilité mais parfois une récupération partielle est évoquée.

La reconstruction mammaire n'a aucune influence sur l'Ă©volution de la maladie, ni sur les traitements ou la surveillance.

La reconstruction mammaire n'aggrave pas un lymphoedème existant et n'en augmente pas le risque.

A NOTER : seule une information claire, complète et loyale vous permettra de prendre votre décision de façon "éclairée". Les techniques de reconstruction mammaire sont complexes ce qui rend la prise de décision difficile. Votre chirurgien vous aidera à les comprendre pour faciliter votre choix. Notre association R.S. DIEP vous apportera l'éclairage de nos bénévoles qui ont vécu ce parcours.

 

A quel moment se faire reconstruire ?

La reconstruction immédiate, quand elle est possible, est souvent moins traumatisante qu'une reconstruction différée dans le temps.

Reconstruction mammaire : cancer du sein; diepasso; association R.S. DIEP

La reconstruction immédiate

La mastectomie et la reconstruction mammaire sont pratiquées au cours de la même intervention. La glande mammaire est retirée et le chirurgien procède ensuite à la reconstruction.

La reconstruction immédiate conserve l'étui cutané du sein et permet d'avoir un meilleur résultat et une image corporelle intacte. Elle n'est pas toujours possible et est fonction des types de cancer et des traitements à suivre.

Elle est généralement proposée dans les cas suivants :

- Cancers in situ (cancers dans les canaux)

- Certaines récidives de cancer du sein

- Les chirurgies préventives

- Dans d'autres cas après discussion en réunion de concertation pluridisciplinaire.

La conservation de l'aréole et du mamelon n'est pas possible sauf en cas de chirurgie prophylactique et dans certains cas de cancers.

A NOTER : si vous pouvez avoir une reconstruction immédiate, le délai pour décider du type de reconstruction mammaire est relativement limité. Il faut donc consulter rapidement un chirurgien plasticien et anticiper un autre rendez-vous si vous souhaitez un 2ème avis.

 

La chirurgie préventive (chirurgie prophylactique)

La chirurgie préventive (ablation des 2 seins et reconstruction immédiate) est l'alternative à la surveillance tous les 6 mois pour les femmes porteuses de mutations génétiques ou à haut risque de cancer du sein. Son bénéfice est maximal si elle est réalisée avant 40 ans.

Lire ici nos articles consacrés aux cancers héréditaires du sein et des ovaires

La chirurgie prophylactique permet la conservation de l'aréole et du mamelon.

 

Différence entre reconstruction différée et reconstruction immédiate

 

La reconstruction différée ou secondaire

La reconstruction intervient après la mastectomie et en général après les traitements contre le cancer. Les inconvénients dans ce cas, sont la cicatrice de mastectomie disgracieuse apparente, le manque de peau et sa qualité altérée par la radiothérapie, qui ne permettent pas toujours de recourir à une prothèse.

Pour effectuer la reconstruction mammaire, on reprend la cicatrice de la mastectomie afin d'éviter de créer de nouvelles cicatrices. Cette cicatrice sera toujours visible même si elle s'estompe avec le temps.

Le délai d'attente après la mastectomie est variable, il dépend des traitements et de la qualité de la peau. La consultation avec un chirurgien plasticien vous permettra d'avoir une information personnalisée.

A NOTER : si vous avez déjà eu l'ablation de votre sein et que vous souhaitez réfléchir, vous pouvez le faire le temps que vous souhaitez. Même plusieurs années après la mastectomie, vous pouvez décider de vous faire reconstruire, vous bénéficiez toujours de la prise en charge à 100 % du tarif de remboursement de l'assurance maladie.

Source : La reconstruction mammaire, parlons-en ! - Rédaction Christine DEGLAND (2019) - Relecture Professeur Laurent LANTIERI, chef du service de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique à l'HEGP  à Paris (AP-HP)

Crédits photos : Banque d'images iStock

Illustration médicale : Eleonore LAMOGLIA pour R.S. DIEP

Mise Ă  jour : juin 2020

 

Mise en garde

L’utilisateur ne doit en aucun cas utiliser les informations diffusées via le site www.diep-asso.fr pour établir un diagnostic ou déterminer un traitement, et doit consulter les professionnels de santé compétents en charge de son suivi et de sa prise en charge avant toute décision médicale. Les informations diffusées sur le site www.diep-asso.fr sont strictement générales et indicatives. L’association R.S. DIEP met tous les moyens en œuvre pour les actualiser régulièrement. A ce titre, compte-tenu de l’évolution des connaissances scientifiques et médicales, des progrès de l’actualité médicale, les utilisateurs du site www.diep-asso.fr sont informés du fait que les informations qui leur sont proposées, ne sont ni complètes, ni exhaustives et peuvent ne pas être immédiatement et systématiquement actualisées. Les dessins du site qui illustrent les techniques de reconstruction mammaire ont pour but de permettre une meilleure compréhension des explications données. Elles ne permettent pas de déterminer exactement l’emplacement des cicatrices, l’utilisateur du site doit s’en remettre aux informations personnalisées délivrées par le chirurgien.