Comment traiter les imperfections de résultat ?

Comment traiter les imperfections de résultat

Après la reconstruction de l'aréole et du mamelon et éventuellement une harmonisation des 2 seins, il est possible que vous ne soyez pas entièrement satisfaite du résultat quelques mois après ces interventions. Le chirurgien pourra alors vous apporter des corrections qui seront envisagées en fonction des défauts à améliorer :

Imperfections de résultat

Le lipofilling pourra combler un petit creux sur le sein reconstruit ou améliorer votre décolleté

Pilosité

Il est possible que quelques poils repoussent suite à une reconstruction par lambeau ou lorsque l'aréole a été reconstruite par greffe de peau. Un traitement d'épilation définitive de quelques séances, à distance de la reconstruction, pourra les faire disparaître (laser).

Evolution des cicatrices

Les cicatrices peuvent évoluer pendant plusieurs mois après votre reconstruction, néanmoins, si des problèmes persistent (hyperpigmentation, épaississement ou élargissement de la cicatrice), le chirurgien pourra vous proposer des traitements :

- locaux (cortisone, pansements en silicone, massages)

- une reprise chirurgicale

Attention, ces traitements complémentaires ne sont pas tous pris en charge par l'assurance maladie.

Comment prendre soin de ma cicatrice ?

- En la massant quotidiennement pour diminuer l'inflammation, les adhérences et la dureté de la cicatrice dès que le chirurgien vous le permet

- En Ă©vitant de l'exposer au soleil les premiers mois pour Ă©viter l'hyperpigmentation de la cicatrice

Traitement laser au cours de l'intervention

Il est désormais possible de traiter préventivement la cicatrice à la fin de l'intervention chirurgicale par laser pour améliorer le processus de cicatrisation surtout sur les zones de prélèvement pour les reconstructions par lambeaux. Ce type de traitement n'est pas pris en charge par l'assurance maladie. Il faut le prévoir avec le chirurgien avant l'intervention.

 

RĂ©dacteur : Association R.S. DIEP

Banque d'images : 123RF

Source : La reconstruction mammaire, parlons-en ! - Rédaction Christine DEGLAND (2019) - Relecture et corrections par le Professeur Laurent LANTIERI, chef du service de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique à l'HEGP à Paris (AP-HP)

Octobre 2020